jeudi 24 novembre 2016

Ma femme s'appelle Camembert
















6 commentaires:

  1. Vous dites qu'il vaut mieux se préoccuper de la disparition de certaines espèces vivantes que des homos. Mais ceux ci ne vont guère contribuer à la perpétuation de la notre.��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel commentaire idiot.
      Les homos ont bien souvent des enfants (ça fait un bail que la sexualité des humains n'est plus "que" reproductrice vous étiez au courant ?) et par ailleurs, pardon mais nous serons bientôt 10 milliards d'humains alors que d'autres espèces disparaissent tous les jours donc nous ne sommes certainement pas celle qui manque de représentants que cette Terre...

      Supprimer
    2. Le type vit dans un monde où l'espèce humaine est en danger de sous-population...( à cause des homosexuels ��)

      Supprimer
    3. Quand je vois les dégâts, catastrophes, horreurs, tueries et barbaries en tous genres dont l'être humain est responsable, sa perpétuation est le cadet de mes soucis. Vivent les homosexuels! Devenons tous homosexuels pour la sauvegarde de notre belle bleue et de ses locataires divers et variés...

      Supprimer
  2. Puis je épouser une tome de chêvre ou faut-il encore supporter ces commentaires de personne ne connaissant absolument rien de notre vie? qui se trouve être d'une banalité: réveil, boulot, maison, impôts, enfants, ma compagne, nos amis, nos familles ...NOTRE VIE ! J'en ai ras le bol de tous ces propos au moment des élections sur les différences, que ces politiciens s'occupent de la politique, celle de gouverner et donner un semblant de vie normale à toute population, de donner une belle éducation à nos enfants(quelque soient les parents), de donner une belle image de notre France et non d'entendre toute la splendeur de bêtises à longueur de journée ...

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que malheureusement,l'obscurantisme a encore de beaux jours devant lui... J'ai l'impression qu'on vit un véritable recul ces dernières années. j'aimerais bien pouvoir dire à tous ces fanatiques que personne ne va dire quoi que ce soit à tous les hétéros qui font des gosses sans se poser la question de savoir s'ils se sentent capables de les éduquer et qui les délaissent complètement parce qu'élever un enfant, en effet, ce n'est pas à la portée de tout le monde, et ça n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle des parents. Et je ne parle pas des enfants maltraités qui meurent sous les coups de leurs parents : ce sont toujours des parents hétéros, il me semble. Je précise que je suis hétéro, mère de deux enfants et j'aimerais bien qu'ils grandissent dans un monde où ils auront les mêmes droits que chacun, quelle que soit leur orientation sexuelle, et si l'un d'entre eux est homo, j'aimerais ne pas avoir en permanence la peur qu'il se fasse tabasser par une bande de décérébrés intolérants juste parce qu'il n'est pas comme eux....

    RépondreSupprimer