mercredi 2 septembre 2015

Le sens des mots









4 commentaires:

  1. Bonjour. J'aime bien ce post.
    Celine - hetero, pacsee, responsable d'un enfant :-)

    RépondreSupprimer
  2. Mais comme ce post me parle ...
    je me bats pour me faire appeler Madame depuis des années, non pas pour revendiquer un quelconque statut marital (à 47 ans je ne suis mariée que depuis un an pour la première fois de ma via, et pas avec le père de mes enfants), mais parce que les hommes ont systématiquement droit au Monsieur, sans que quiconque ne vienne se mêler de leur vie privée !
    Je refuse depuis des années de répondre au moindre sondage qui se terminerait par "profession du chef de famille", puisque je considère que dans ma famille il n'y a pas de chef (et quand on me répond, "mais Madame, ça peut bien être vous le chef de famille" (comme si je faisais un caprice!), je rétorque que je ne veux pas être chef de famille, je veux vivre dans une famille sans chef !
    Je me bats également pour que l'on considère mon statut de belle-mère à l’égard des enfants de mon mari, et lorsqu'on me demande "combien avez-vous d'enfants", je demande à ce que la question soit reformulée en "combien élevez-vous d'enfants ?", puisque si j'en ai deux, j'en élève 4 et je souhaiterais que ce soit reconnu ...
    Je me bats (oui je me bats beaucoup je sais, je suis une chieuse il paraît !), pour faire admettre que bien que mariée, bien que revendiquant le statut de "Madame", je garde mon nom, et je refuse, que même par erreur ou facilité, on accole le nom de mon mari au mien, j'aime beaucoup cet homme, mais il a un nom, c'est le sien, j'ai un nom, c'est le mien, on partage peut être notre vie et notre lit, mais notre nom, je n'ai pas besoin de son nom, j'en ai déjà un !
    Pire encore, je me bats pour que l'on ne m'affuble pas du nom du père de mes enfants (classique à l'école, tu as beau rectifier, personne ne t'écoute et on continue à t'appeler d'un nom que tu n'as jamais porté, même donc des années après que tu te sois séparée de la personne, et alors même que tout le monde sait que le gamin a des parents séparés !)
    bref, OUI, LES MOTS ONT UN SENS !!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Dans le même genre, un sondeur m'a demandé qui était resonsable des acahats dans le ménage... C'est si rare que ça de se partager les tâches? Je fais la commande au drive, monsieur passe la chercher et nous allons ensemble au marché le weekend?

    RépondreSupprimer
  4. J'ai peut être un avis bizarre, mais moi je ne veux pas que l’appellation 'mademoiselle" disparaisse, parce que pour moi ce titre n'a rien à voir avec le mariage mais avec l'âge, et je pense normal qu'on s'adresse à un jeune par un titre différent de celui d'un adulte. Pour moi le problème n'est donc pas la présence du "mademoiselle", mais l'absence du "mondemoiseau" =D

    RépondreSupprimer