jeudi 11 juin 2015

Une vie de chien





9 commentaires:

  1. Je ne comprendrai jamais qu'on puisse abandonner son animal pour être tranquille et partir faire bronzette.... Pour la chasse, je me rappelle d'un épisode de "C'est pas sorcier" disant qu'effectivement, sans régulation ce serait vite le souk dans les forêts et que les animaux finiraient de toute façon par mourir, faute de ressources, je ne sais pas si c'est vrai, j'ai tendance à faire confiance à cette émission, il faudrait voir ce qu'il en est vraiment. Dans tous les cas, j'ai toujours trouvé les chasseurs qui ne consomment que cette viande-là plus honnêtes que ceux qui achètent des trucs au pifomètre dans les rayons en se foutant totalement de savoir comment les animaux sont morts. J'en ai connu des très très cons mais j'en ai connu (plus rarement) qui ne l'étaient pas du tout.

    RépondreSupprimer
  2. L'échange de garde est en effet une solution très sympa, qui permet à nos chiens (ou chats ou lapins etc) de se sentir bien pendant que nous sommes en vacances et "accessoirement" c'est Très économique !

    RépondreSupprimer
  3. Les gens qui abandonnent les animaux sont juste stupide... Comment on peut se dire "tiens et si j'abandonnais cette petite boule de poil que j'ai aimé?!"
    C'est pourtant simple il suffit d'avoir des voisins ou des amis à qui demandé le service... Bref je ne comprendrais jamais les personnes qui font ce genre de choix...

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce post, qui tombe mais alors VRAIMENT à pic !

    Nous avons appris hier soir que mes beaux parents se désistent pour garder notre chien une semaine en juillet et j'étais vraiment perdue car je ne me vois pas laisser Milford dans un chenil, il est très sociable, et toujours collé aux basques des humains, alors il a besoin qu'on s'occupe de lui, qu'on le promène... Du coup l'échange est une super idée, j'ai aussi découvert des familles d'accueil, il faut juste trouver la bonne personne mais heureusement des gens qui aiment et respectent les animaux il y en a quand même pas mal !

    Alors merci pour ce post qui me redonne le sourire ce matin !

    J'aime beaucoup ton blog, avec des contenus toujours intéressant et des prises de position que je partage pleinement ! Merci pour les petits rayons de soleil distillés dans mon café ! C'est toujours un bonheur de passer ici !

    Aude

    RépondreSupprimer
  5. je n'ai pas d'animal, j'en ai eu (un chat pendant 21 ans et un chien 15 ans) puis-je en garder sans échanger? Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr vous pouvez, vous proposez vos services via une annonce internet ou papier dans votre quartier :)

      Supprimer
  6. bonjour

    j'ai toujours eu (de très nombreux animaux, en ce moment j'ai 4 chiens et deux chats, tous abandonnés et que j'ai récupéré le plus souvent par le biais de mon vétérinaire qui refusait l'euthanasie!) j'habite en Martinique une maison sympa avec piscine. Ma solution.... Passer ma maison gratuitement en échange de la garde de mes animaux. Je fais d'une pierre deux coups, il y a une présence chez moi ce qui fait que je peux partir tranquille (moins de risques de cambriolages et je ne paye pas pour faire garder tout ce petit monde) Je n'ai jamais eu de mauvaises surprises!

    RépondreSupprimer
  7. <3 Tao. Très beau nom en plus! (Notre première chienne était un épagneul breton, nous l'avions récupérée du voisin, un chasseur également, qui comptait la noyer. Elle s'appelait Koantig, cela signifie mignonne en breton, elle était la plus douce qui soit.)
    Je ne comprends pas qu'on abandonne un animal. Quand je prends un animal, c'est pour la vie, j'en prends la responsabilité jusqu'au bout. Ça veut dire lui donner le temps, l'espace, l'amour, les soins dont il a besoin. Si, vraiment, je ne peux plus m'en occuper, je vois dans mon entourage ceux qui ont les moyens de s'en occuper le temps que je me retourne. (Je sais de mon côté que ma meilleure amie est complètement gaga de mes deux furets et qu'elle les prendrait sans hésiter si un problème survenait.) Au pire des cas, je le fais adopter, mais quoiqu'il en soit, JE prends la responsabilité que l'animal dont j'ai la responsabilité vive décemment et dans de bonnes conditions. Après, je connais aussi le cas inverse, des animaux dont les propriétaires refusent de se séparer tout en sachant qu'ils ne sont pas à la hauteur de la tâche. (Ne trouvent pas le temps/N'ont pas les moyens de s'occuper décemment de l'animal, de lui donner l'amour, le temps, l'espace, l'environnement adéquat à une belle vie.) Dans ces cas là, je trouve qu'il serait mieux pour l'animal de s'en séparer, de trouver lui trouver une meilleure place. (Sans l'horrible excuse : "Oui mais quand mon fils/ma fille va le voir une fois tous les trois jours, il/elle est tellement heureux." - Et le reste du temps, ma petite Dame/mon petit Monsieur, votre animal, il se tourne les pouces?!)
    Merci pour cet article et celui sur l'adoption de Tao.

    RépondreSupprimer