mardi 30 juin 2015

Chlorophylle vs particules fines












2 commentaires:

  1. Mais pourquoi ce billet ? Hormis aux abords du périphérique, 68% des particules fines qu'on respire sont importées (source Airparif). Le transport en représente que 8% de la pollution atmosphérique parisienne. Si on agissait "enfin" contre les voitures en les supprimant totalement,(indépendamment des problèmes causés ou des solutions de remplacement parfois plus polluantes), il resterait quand même 92% de la pollution qui entre dans vos poumons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Visiblement vous avez mal lu les chiffres donnés par Airparif: "Le trafic routier représente plus d'un quart des rejets de gaz à effet de serre, plus de la moitié des rejets d'oxydes d'azote, environ un quart des émissions de particules PM10 et PM2,5 et plus de 15 % des émissions d'hydrocarbures" (source: http://www.airparif.asso.fr/pollution/air-et-climat)

      Supprimer